Le yaourt à boire qui soigne

Pour pouvoir écouler leurs stocks et augmenter leur chiffre d'affaire, le marché arrivant à saturation, les industries alimentaires innovent en se lançant dans une grande campagne publicitaire vantant les mérites (paraît-il) pour la santé de leurs produits. Malheureusement, ces allégations sont souvent plus proches de la publicité mensongère que d'un réel souci pour la santé de leur clients. Les arguments apportés ne sont en fait que des méthodes purement marketing qui n'ont en aucun cas la valeur de conclusions de recherches et études rigoureuses sur la santé. Le produit phare dans ce domaine reste bien Actimel, dont les allégations telles que "aide votre barrière intestinale à se renforcer" ou "aide à la régulation du système immunitaire" voire même "aide votre corps à lutter contre certaines agressions du quotidien" ont été revues à la baisse car fallacieuses et injustifiées pour cause de " résultats cliniques parcellaires et insuffisants", seule la mention "participe au renforcement des défenses naturelles" reste tolérée.

Seulement, il s'agit bien là d'une vérité de La Palisse car tout aliment "participe au renforcement des défenses naturelles" ne serait-ce que parce que le simple fait de manger aide "à renforcer les défenses naturelles" grâce aux éléments nutritifs présents dans chaque aliment, quiconque cesse de s'alimenter s'affaiblit, et affaiblit son corps, laissant le champ libre aux maladies ou pathologies de toutes sortes. Dans le même créneau, tout yaourt ou fromage est formé grâce à l'action de bactéries lactiques qui jouent un rôle essentiel dans leur fabrication, celles-ci secrètent de l'acide lactique capable d'éliminer les autres bactéries. Le yaourt à boire comme tous les autres alors que l'action tant vantée des probiotiques et des prébiotiques n'a jamais été prouvée sur la flore intestinale et l'immunité de l'homme adulte

Retoquées aussi par l'EFSA (l'Agence Européenne de Sécurité des Aliments) et l'ASA, les allégations santé ont du plomb dans l'aile, raison pour laquelle le groupe Danone a logiquement décidé de les supprimer de sa politique marketing en 2010.

A dire vrai, Actimel est un produit laitier fort agréable au palais. Liquide, doux et sucré (l'équivalent tout de même de 2 morceaux de sucre dans la petite bouteille, ce qui est énorme !), pourtant son apport calorique est beaucoup plus important qu'un yaourt nature (88 calories pour 100g contre 50), et beaucoup plus cher, ce qui en fait finalement un produit à éviter absolument pour quiconque veut rester en bonne santé, réguler son taux de sucre dans le sang et ne pas devenir obèse. Ca évidemment, les vendeurs n'en feront pas état, une mention telle que "permet d'augmenter votre taux glycémique et contribue à la prise de poids en augmentant vos réserves de graisses" étant tout de même moins racoleur, ou moins attirant, pour l'acheteur potentiel, à moins d'être sumo. Produit laitier, dessert ou confiserie : oui , médicament ou bon à la santé : non, certainement pas.