Les aimants économiseurs de carburant

Meilleurs que les ingénieurs des constructeurs automobiles, les aimants économiseurs de carburant vont vous permettre, parait-il, de réduire votre budget essence de 10% à 20%. Ils fleurissent notamment en période d'envolée des prix des carburants, et leurs promesses séduisent plus d'un chef d'entreprise ou les plus gros conducteurs. Grâce à leur "champ magnétique exceptionnel" il font un pied de nez aux ingénieurs de Renault, Peugeot et autres Volkswagen, qui perdent encore leur temps et leur argent à se creuser la tête pour trouver d'autres solutions !

Ces aimants, d'après leurs promoteurs, agiraient sur les molécules de carburant, pour au final permettre de faire de substantielles économies de consommation. Or la composition chimique des carburants est insensible aux champs magnétiques provenant d'aimants statiques tels que ceux vendus dans ce type d'appareillage. Ajoutons que ce type d'aimant ne coûte pas plus de 2 euros (revendus 15/20 fois plus chers par les promoteurs des pseudo économiseurs), ainsi, si leur efficacité était avérée, cela ne coûterait rien aux constructeurs automobiles d'en ajouter à tous leurs modèles de véhicules.

Les vendeurs des économiseurs de carburant vous diront sans doute qu'ils ont même déposé un brevet, mais un brevet ne dit rien sur l'efficacité d'un produit. Ou bien que ces aimants pourront aussi augmenter la puissance de votre véhicule, et limiter les dégagements de gaz toxiques, car si jamais vous remarquiez, après un contrôle minutieux, que vous n'avez pas fait plus de kilomètres en consommant moins de carburant après leur installation, le vendeur répondra que cela vient de ce que la puissance de votre véhicule a été augmentée (sic).

Les techniciens de l'UTAC (l'Union Technique de l'Automobile, du Motocycle et du Cycle), eux, sont formels : le principe est farfelu et le passage au banc d'essai sans appel : le gain est nul ! Un test du magazine Auto Plus est arrivé à la même conclusion, ainsi que les essais de la très sérieuse Fédéral Trade Commission des USA (FTC - l'équivalent de la DGCCRF en France) qui a déclaré le FuelMax comme étant un gadget3.

D'ailleurs, la littérature scientifique, les études rigoureuses en double-aveugle, les tests méthodologiquement irréprochables, confortant les déclarations des promoteurs de ce type de produit sont inexistants, et les explications des vendeurs sont pseudoscientifiques1.

Mais alors, qu'en est-il de ceux qui certifient moins consommer d'essence depuis qu'ils ont installé les fameux aimants ? Cela est effectivement possible, mais n'a rien à voir avec les aimants, plutôt avec leur comportement2. Car en effet, le simple fait de poser ce type d'appareil va inconsciemment modifier le comportement de conduite du conducteur (qui désire avant tout moins consommer d'essence, tout en voulant justifier son investissement). En roulant moins vite, avec moins d'accélérations et en conduisant moins brusquement, sa consommation peut facilement être réduite de 20%. Qu'il attribuera, à tort, aux fumeux aimants.

1 - Économiseurs de carburant.
2 - Les influences inconscientes de l'effet des émotions et des croyances sur le jugement. A. Channouf.
3 - Super FuelMAX Marketers Settle FTC Charges.

Les aimants anti-douleur             Les aimants nettoyeurs