Le collier d'ambre

Le collier d'ambre, permettrait de "se sentir mieux et se maintenir en forme, car l'Ambre aurait la propriété de réguler et d'harmoniser la circulation des énergies dans tout l'organisme ", dit la légende. Mais il est plus particulièrement recommandé pour les enfants par les vendeurs alléchés, notamment lorsque les dents percent. "L'ambre est réputée calmante lors des poussées dentaires".

Certaines des déclarations font en effet dans la magie : il permettrait au corps de se guérir tout seul, rayonnerait d'une énergie apaisante et absorberait l'énergie négative (?), il calmerait les nerfs, stimulerait l'intellect, alignerait les énergies éthériques et physiques (?), réussirait à traiter les troubles rénaux et de la vésicule. Jusqu'aux plus ridicules : "le collier d'ambre pour les dents qui percent fonctionne sur la simple théorie du magnétisme, qui a le potentiel de réduire la douleur, comme celle des dents qui poussent." Rien que ça !

Cependant, d'autres vendeurs proposent un mécanisme plus plausible. Ils affirment que l'ambre contient une substance analgésique, l'acide succinique, qui serait libéré par les perles en réaction à la chaleur du corps de l'enfant et absorbé par la peau.

Ces différentes explications empruntent donc à plusieurs registres. À l'appel à la sagesse et aux énergies ésotériques, à la pensée magique, elles ont aussi recours aux anecdotes, aux récits creux (comme celui affirmant qu'il "stimule le système immunitaire", ce qui ne veut pas dire grand chose) et enfin au jargon pseudoscientifique.

Si les explications ésotériques n'ont guère besoin d'être réfutées, en se ridiculisant d'elles-mêmes, qu'en est-il de celles concernant l'acide succinique, qu'on peut retrouver chez les vendeurs qui essayent de rester un minimum sérieux ? Y a-t-il un fondement de vérité scientifique derrière ce fonctionnement des perles d'ambres ? Et dans ce cas, existe-t-il des effets physiologiques réels ? Car pour courir le risque de voir son enfant étouffé par un collier ou ses perles3, il faut que ces effets soient en effet puissants.

L'ambre Baltique (l'ambre habituellement recommandée pour les poussées dentaires) contient en effet de l'acide succinique1. Ce qui n'est pas le cas des autres sortes d'ambre. Mais il n'y a pas d'éléments de preuve montrant que l'acide succinique est libéré à température corporelle. L'acide succinique se dissout à 187° C et il est modérément soluble dans l'eau. Ainsi, s'il suinte réellement hors de l'ambre, ce ne sera certainement pas sous forme liquide. La température du corps, à 37°C, serait bien insuffisante pour le faire fondre. Mais il y a toujours la possibilité qu'il se dissolve dans la transpiration direz-vous...

L'acide succinique se trouve déjà naturellement dans nos corps et dans de nombreux aliments, comme la bière et le vin. Dans certains pays, il est autorisé comme additif alimentaire. Il est généralement sans danger, bien qu'il n'existe pas d'étude sur son caractère analgésique. En grandes quantités, cet acide est considéré comme un irritant respiratoire et la peau, avec des risques de dommages oculaires.

L'acide succinique est traditionnellement pris dans certains cas pour traiter des douleurs externes, mais il n'existe aucune étude fiable démontrant que cela marche. Seule une étude sur des animaux2 a montré que l'acide succinique pouvait aider à réduire l'anxiété sur des souris, mais rien sur ses prétendus effets analgésiques.

Ainsi, même avec une forte improbabilité que l'acide succinique soit libéré par l'ambre, il n'y a pas de preuve qu'il puisse être absorbé ni qu'il ait un effet sur les poussées dentaires. Et même si c'était le cas, quelle est sa sensibilité pour permettre qu'une dose totalement incontrôlée de cet élément chimique puisse s'écouler dans le corps d'un enfant sur une longue période ?

Enfin, et plus fondamental, pourquoi utiliser un collier d'ambre pour soulager une douleur qui n'existe pas ? En effet, les poussées dentaires inquiètent beaucoup plus les parents qu'elles ne font souffrir les bébés. Les parents sont beaucoup trop facilement enclins à coller tout un ensemble de symptômes de leur bébé sur des dents qui percent, alors que ce n'est souvent pas le cas.

En réalité, le fait de mettre ce collier autour du cou de son rejeton-aux-dents-qui-poussent rassure plus les parents qu'il ne soulage les enfants. Car en effet, pourquoi utiliser un collier d'ambre pour soulager une douleur qui n'existe pas ? En effet, les poussées dentaires inquiètent beaucoup plus les parents qu'elles ne font souffrir les bébés. Les parents sont beaucoup trop facilement enclins à coller tout un ensemble de symptômes de leur bébé sur des dents qui percent, alors que ce n'est souvent pas le cas.

Le collier d'ambre est devenu l'amulette des temps modernes, la dent de dragon, la patte de lapin des parents angoissés. Mais ce qu'il faut préciser, en revanche, c'est la dangerosité de l'objet pour les tous petits, de nombreux cas d'étranglements ou d'inhalations des perles ont été rapportés3. Le rapport bénéfices/risques penchant largement en leur défaveur, la meilleure décision est de s'en débarrasser, et de ne pas céder aux sirènes (commerciales) du pharmacien.

1- The Composition of Succinite (Baltic Amber). Nature 239, 527-528 (27 October 1972) | doi:10.1038/239527a0.
2- Anxiolytic-like effect of succinic acid in mice. Si Wei Chen, Qin Xin, Wei Xi Kong, Li Min, Jing Fang Li. Life Sci. Nov 2003.
3- Port de colliers de dentition chez le nourrisson. ScienceDirect.
4- L'ambre "trésor anti-douleur" !
5- Les bijoux en ambre ne guérissent pas.