Le détecteur de radar qui absorbe les ondes.

On connaît tous le détecteur de radar classique qui détecte la présence d'un radar et qui, bien que formellement interdit en France, fonctionne à merveille en repérant simplement les ondes émises par un radar de contrôle routier. Or il existe une certaine catégorie d'anti-radars qui, en plus de détecter le radar, en absorberaient les émissions pour les lui retourner atténuées : "Notre détecteur de radar absorbe comme un aspirateur 50 % de la fréquence du radar.", et tout ça à la vitesse de la lumière bien sûr (vitesse de déplacement de tout rayonnement électromagnétique) ! Ce qui aurait pour conséquence de donner une mesure inférieure à la vitesse de déplacement réelle du véhicule "Il affiche sur les radars une contre-mesure diminuant votre vitesse de 50 %". Formidable ! Vive les chauffards qui garderont ainsi tous leurs points, même après avoir envoyé toute une famille au cimetière pour le plaisir de faire le beauf au volant de sa voiture.

Seulement voilà, tout radar fonctionne par réflexion des ondes (l'écho) envoyées sur "l'objet voiture" qui se déplace, un retour d'ondes (faible) calculé, et qui détermine la vitesse de déplacement du véhicule. Pour pouvoir absorber des ondes radar, il faudrait pour ce faire que la voiture soit furtive (comme certains avions de chasse) et donc soit de forme extra plate afin de renvoyer un minimum d'écho, ou bien qu'elle ait de nombreuses facettes réflectives pour rediriger le rayonnement ailleurs que sur le radar, ou bien encore (le plus efficace) soit fabriquée dans un matériau adéquat tel que les pyrocéramiques, les silicones et les polyuréthanes, le tout couvert d'une peinture spéciale pour absorber les rayonnements, bref, une voiture coûtant une fortune qui n'existe pas encore sur le marché.

Un petit anti-radar placé à l'intérieur d'une voiture n'aurait pas les moyens, ni le temps, d'absorber à lui tout seul les ondes radars, puis d'en retourner un écho amoindri, la forme et le volume du véhicule ayant tôt fait de permettre au radar de mesurer son déplacement, grâce à un écho se déplaçant à la vitesse de la lumière. En outre, le temps de réponse du signal dépend de la vitesse du véhicule, et non de l'atténuation du signal. Par temps de pluie, les signaux sont aussi atténués et le radar fonctionne correctement. Argumenter sur ce pouvoir d'absorption d'ondes radar est fallacieux et n'est qu'un argument pseudoscientifique mensonger pour se démarquer de concurrents offrants des produits similaires, tout en gonflant le prix. Le plus culotté est en outre d'ajouter qu'"il suffit tout simplement de le placer sous le fauteuil.", à un endroit où les ondes ne passeront pas bien entendu... A moins de vous payer un véhicule en titane ou la voiture de l'homme invisible, vous resterez détectable par tout radar et de ce fait contrôlable.

Bref, de la bonne pseudoscience !

Les anti-moustiques             Les anti-ondes