La boisson dégrisante

Pour dépasser le marché des boissons dites "énergisantes", constituées en fait pour la plupart de placebos à base de plantes, certains "visionnaires" se sont lancés dans le marché des boissons supposées faire baisser le taux d'alcoolémie, ignorant les études ayant conclu en l'inefficacité des méthodes contre la gueule de bois1 (c'est tellement plus simple). Les boissons dégrisantes investissent un domaine où les pseudo méthodes contre la gueule de bois ou l'éthylisme fleurissent, et se propagent comme des contes populaires.

Les allégations sont osées : "boisson digestive sans alcool, qui facilite la digestion des aliments et des boissons notamment l'alcool, produit naturel à base d'extraits végétaux : il stimule naturellement l'organisme et l'aide à éliminer plus rapidement les aliments et les boissons dont notamment l'alcool" assertions qu'évidemment aucune étude ne vient confirmer2, 3.

Il paraîtrait que la boisson "stimule les différents systèmes enzymatiques qui facilitent la digestion et accélère le processus d'élimination et de digestion" Diantre ! Une telle découverte ne devrait pas manquer de se voir publiée dans Nature ou Science. Enfin, une boisson sans effets secondaires qui, grâce aux plantes, au glucose ou à la vitamine c, permettrait de se désaouler en moins d'une heure. Terminés les accidents et décès au volant causés par l'alcoolémie, finis les comas éthyliques !

Revenons sur terre, car ce type de breuvage ne possède aucune preuve de son efficacité sur l'élimination de l'alcool."Les preuves scientifiques justifiant les mécanismes d'action évoqués sont insuffisants" mais aussi que "Les insuffisances méthodologiques de ces études ne permettent pas de conclure quant à l'effet de ces nutriments sur l'élimination de l'éthanol" explique l'Anses dans son compte rendu2, 3, en concluant à propos de ce genre de produit attrape-nigauds que "compte tenu de l'ensemble de ces éléments, les allégations avancées sont non justifiées et sont susceptibles d'induire en erreur le consommateur quant à l'effet du produit sur l'alcoolémie et ne sont donc pas acceptables", on s'en serait douté. C'est pourquoi ce produit aux allégations trompeuses a été interdit de vente et de publicité.

Régulièrement, de nouveaux produits de ce genre refont surface. En fait, ces "nouveaux" produits utilisent toujours les mêmes vieilles recettes qui ne marchent pas : un mélange (selon les cas) de vitamines, d'aspirine, de caféïne ou de guarana. On y ajoute, de temps à autre, un autre ingrédient fantôme comme du ginseng ou des plantes pour se démarquer de la concurrence, mais le résultat est le même : absence totale d'efficacité.

1- Interventions for preventing or treating alcohol hangover: systematic review of randomised controlled trials.
2- AVIS de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation,de l'environnement et du travail relatif à l'évaluation des effets revendiqués d'une boisson sur la réduction de l'alcoolémie, (2010.)
3- Boisson contenant des extraits de plantes et présentée comme pouvant diminuer l'alcoolémie. (2006).

Le bol d'Air Jacquier             Les boules de lavage