Le casque laser capillaire

Si les gélules ne vous donnent pas satisfaction (et ce sera le cas ne vous leurrez pas), vous pouvez opter pour le casque laser (il existe aussi le peigne laser) qui fait beaucoup plus sérieux, plus technique, plus moderne (sic) ou récente et plus "scientifique". Mais attention ! Ici, les gourous de la calvitie en connaissent un rayon (laser), car au lieu d'être épilatoire, ce laser là fait repousser les cheveux (?). Extrait : "il permet une meilleure pénétration des produits capillaires utilisés lors des séances de soins " et "en stimulant la circulation sanguine, il permet de normaliser "l'hyperactivité du cuir chevelu" (ce qui ne veut rien dire et est faux), cause de séborrhée (cheveux gras), de pellicules, de démangeaisons qui conduisent souvent à la chute de cheveux. "

Affirmation tout à fait fausse et péremptoire, à tel point que toute publicité sur la méthode laser a été interdite par la Répression des Fraudes1, 2, 3 car mensongère, la circulation sanguine n'ayant aucun rapport avec la calvitie, car si une mauvaise circulation sanguine était cause d'alopécie, comment les greffes marcheraient-elles donc ? Les follicules des cheveux transplantés se dessècheraient et mourraient aussitôt dans leur nouvel environnement pauvre en circulation sanguine, ce qui n'est pas le cas lorsque la greffe est bien réalisée. Pour attirer un maximum de gogos notre vendeur pose ses produits en vitrine : "tous les types de laser ne se valent pas. Seuls ceux qui ont subi des expérimentations cliniques prouvant leur efficacité peuvent être pris au sérieux. L'efficacité des autres lasers est bien évidemment éminemment contestable." Vous avez dit "expérimentations cliniques" ? Lesquelles ? On les cherche encore... Bien sûr, seuls les lasers des instituts capillaires seraient efficaces, les vrais, les meilleurs, grâce à leur " nombre et leur longueur d'onde" (qu'en est-il de la fréquence, donnée très importante en matière de rayonnement ?). On cherchera en vain des preuves tangibles montrant comment un laser peut faire du bien et stimuler la production de kératine pour transformer un oeuf en boule de poils.

Le procédé manipulatoire des charlatans du laser contre l'alopécie, peut cependant s'opérer selon un schéma bien huilé : celui de l'amalgame. Le casque contre la perte des cheveux existe dans des cas d'alopécie consécutifs à une chimiothérapie, mais ici rien à voir avec le laser et son concept antichute bidon, rien à voir non plus avec l'alopécie "naturelle", les causes sont différentes, les solutions aussi. Ce casque là est réfrigérant dans le but de diminuer la chute pendant le traitement, à la fin des cycles de chimiothérapie, les cheveux repoussent normalement et souvent même assez vite sans casque. Mais ces précisions ne retiendront pas celui qui voudra absolument vendre son procédé au laser, d'une efficacité nulle, de faire mention de cette utilisation en oncologie, pour en conclure que le concept du casque en soi est utile, ce qui n'est pas le cas. Un casque réfrigérant ne sera pas plus utile sur une personne touchée d'alopécie non causée par des traitements chimiothérapiques.

Cependant, si vous croyez qu'une meilleure circulation sanguine peut faire de vous un chevelu, allez au supermarché du coin, achetez-y un tube d'Harissa extra-forte, appliquez sur les zones à traiter, vous m'en direz des nouvelles pour pas cher.

D'aucuns proposent aussi une version électromagnétique, associée aux huiles essentielles, du casque magique, si les ondes électromagnétiques permettaient la repousse des cheveux, tous les patients, chauves, passant dans le tunnel de l'I.R.M. (Imagerie à Résonance Magnétique) en ressortiraient, au bout de 30 minutes (durée moyenne de l'examen), complètement chevelus ou les maniaques du téléphone portable auraient des poils jaillissant des oreilles !

1- Méthode laser pour les cheveux et publicité mensongère.
2- Pseudo méthode laser de traitement du cuir chevelu faisant état d'une action sur la pousse des cheveux.
3- Publicité mensongère en faveur d'un appareil laser pour les cheveux.

Le calendrier lunaire             La cellulette