L'électromètre

L'électromètre (ou "E-meter" ou "électropsychomètre") est un truc vendu une fortune, 5.900 euros pour un prix de revient dérisoire, et utilisé par les scientologues pour soi-disant "déterminer la charge mentale" présente chez les patients, et voir les modifications des charges en question. On s'en sert pour trouver les "zones chargées" - des zones contenant par exemple du chagrin, et les "auditer" jusqu'à ce qu'elles aient disparu. Il s'agit d'un boîtier muni d'un cadran et de quelques boutons de réglage de l'intensité électrique.

A ce boîtier sont reliés deux cylindres de métal que l'adepte tient en main, tout en se soumettant au questionnaire d'un coreligionnaire scientologue. L'électromètre est censé mesurer la résistance de la peau au courant électrique: selon les émotions ressenties par l'adepte, le courant (1,5 volt) passe avec plus ou moins de résistance (dans la plage des 3.000 à 15.000 ohms). Bien entendu, tout comme le détecteur de mensonges, qui est avant tout un produit qui ne fonctionne que grâce à l'autosuggestion, il s'agit de pure foutaise scientologue qui ne vaut certainement pas le prix affiché, le but étant avant tout de remplir les caisses de la scientologie.


Les électrodes minceur             Les fleurs de Bach