Les 7 règles d'or de l'imposture scientifique

L'imposteur avisé aura tout intérêt à connaître sur le bout des doigts les sept règles d'or du bon créneau, que voici.

Règle n°1 : Choisissez un filon inépuisable. Vous pouvez partir d'une Vraie Question, qui offre l'avantage d'être sans réponse depuis l'aube de l'humanité et de toucher tout le monde : qui sommes-nous ? Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Etc. Ou bien effectuer une variation sur un thème récurrent : les effets du magnétisme, Dieu et la science, l'inné et l'acquis... Ou encore, vous attaquer à un Grand Problème Non Résolu : l'immortalité, le cancer, les statues de l'île de Pâques, les hémorroïdes ...

Règle d'or n°2 : Soyez révolutionnaire. Présentez vous comme un innovateur, un inventeur, un créateur. Soyez un génie solitaire. Affirmez haut et fort votre singularité. Ignorez ceux qui ont dit la même chose que vous mieux et bien avant. Si votre valeur n'est pas reconnue, tenez-en responsable le conformisme de la société, l'orthodoxie, la "science officielle" et même - pourquoi pas ? - un vaste complot international destiné à vous faire taire.

Règle d'or n°3 : Arpentez les sentiers battus. Fréquentez les lieux communs. N'avancez que des idées banales, même -et à fortiori- si vous les habillez d'un discours ésotérique. Allez dans le sens du poil des préjugés les plus courants. Nourrissez les superstitions. Les extraterrestres ont forcément un message, l'Univers a forcément un sens, l'intelligence est <>forcément héréditaire, l'activité humaine met forcément la planète en danger. Attaquez l'énergie nucléaire, pas le pétrole - trop de gens tiennent à leur automobile.

Règle d'or n°4 : N'inventez jamais rien. Si vous apportez un élément inédit, faîtes en sorte qu'il soit anecdotique, et ne risquez pas de troubler l'ordre établi. Ne cherchez pas à faire avancer la science, il y a des gens payés pour cela. Le premier secret d'une machine merveilleuse, c'est qu'elle ne marche pas. Un pouvoir magique est d'autant plus crédible qu'il n'a pas d'effet objectif. Et puis, n'essayez pas de tuer la poule au oeufs d'or. Si vous aviez vraiment la réponse à la question des origines, ou le remède capable d'éradiquer le cancer, que resterait-il à vos successeurs ?

Règle d'or n°5 : Cultivez le secret. Ne livrez pas vos recettes, a fortiori si ce sont de grosses ficelles. C'est le meilleur moyen de masquer que vous n'avez rien inventé. Cachez vos sources, cela empêchera de voir qu'elles ne sont pas crédibles. Évitez les questions gênantes. Au besoin, n'hésitez pas à accuser les curieux de s'opposer à la marche du progrès. Même si ce n'est pas vrai, c'est toujours payant.

Règle d'or n°6 : Trouvez votre public. Une imposture sans public est une fleur qui se fane dans un vase sans eau. Si votre créneau est bon, il y a forcément des gens quelque part prêts à vous écouter. Encore faut-il les atteindre. Cherchez une tribune. Constituez-vous un auditoire. Donnez des conférences. Écrivez des livres. Ouvrez un site internet. Servez-vous des médias. Écrivez aux journaux. Passez à la télévision. Faîtes-vous enlever par les Martiens (mais négociez votre libération avant).

Règle d'or n°7 : N'abandonnez jamais. De toutes les qualités de l'imposteur, la ténacité est peut-être la plus importante. Même vaincu, même battu à plate couture, même convaincu de mauvaise foi, de mensonge, de fraude, d'avoir égorgé votre belle-mère et de l'avoir donnée à manger aux piranhas (le piranha n'est pas toujours sûr), ne lâchez pas le morceau !

Le créneau de rêve est celui dans lequel les 7 règles d'or sont mises en pratique. Cette situation idéale est quasiment impossible à réaliser, mais la judicieuse application de 2 ou 3 règles, voire d'une seule, peut donner d'excellents résultats (après tout, il vaut mieux taper à la machine avec un seul doigt que sans doigt du tout).


La pseudo technologie             Les témoignages