L'ioniseur

L'ioniseur fait partie des machins inutiles les plus souvent rencontrés dans les maisons. Posant que les "ions négatifs" permettraient, d'après leurs concepteurs, "d'assainir l'environnement en bombardant la maison d'ions négatifs" pour essentiellement "concentrer les énergies positives (?) et combattre les mauvaises ondes (pourquoi mauvaises ? On en sait rien)" présentés souvent avec de jolis croquis schématisant la bataille que se livrent "ions positifs" et "ions négatifs". Aussi appelé parfois "harmonisateur", "rééquilibrateur" ou encore "barre d'Atlante (sic!)" ils sont le plus souvent vendus par correspondance mais ne chassent ni les moustiques, ni les guêpes, ni les vendeurs ambulants.

Pour d'autres " ils sont le gage d'un air pur et vivifiant comme en montagne, régénèrent l'atmosphère, attirant les impuretés suspendues dans l'air ambiant", aux allégations médicales douteuses et non prouvées telles que "diminution des allergies et des affections respiratoires, détruit totalement et efficacement les micropolluants, les micro-organismes; régression du stress; élimine naturellement tous les polluants; diminue les allergies et les affections respiratoires; renforce le terrain biologique contre les agressions" et souvent agrémenté d'huiles essentielles. Vendu aux environs de 1000 euros pour les plus gros, inutile de préciser que le prix n'a, ici non plus, que peu de rapport avec le prix de revient, et encore moins avec l'efficacité ou l'utilité du produit, raison pour laquelle ils furent à plusieurs reprises interdits de publicité car mensongère et non fondées sur des recherches et études scientifiques (voir 1, 2, 3, 4, 5), espérons au moins qu'il ne soit pas trop bruyant, faudrait pas en plus qu'il nous empêche de dormir.

Hypertrophie mammaire             La lampe infrarouge