La lampe et les appareils infrarouges

En sus des bidules magnétiques en tous genres, qui peuvent toujours décorer votre frigidaire à défaut d'être efficaces, il existe toute une gamme de "lampes" infrarouges, ou d'appareils infrarouges, à appliquer en des endroits particuliers du corps ou à disposer à proximité de votre corps. Ceux-ci auraient des "effets remarquables sur la douleur, le stress et la fatigue", ou encore "favorisent la régulation naturelle de la chaleur du corps, et permettent une meilleure irrigation", voire élimineraient les mystérieuses toxines, ou enfin vous permettraient de retrouver votre souplesse d'antan, une force hérculéenne, tout cela grâce à la "thermothérapie", terme pompeux signifiant qu'on vous "traite" par la chaleur.

Avec des prix compris entre 35 et 75 euros la petite lampe, ou plusieurs centaines d'euros pour les objets chauffants les plus gros, la chaleur se monnaye très cher, surtout quand on s'aperçoit que les rayonnements infrarouges ne sont rien d'autre que ce que diffuse toute source de chaleur : soleil, radiateur, cheminée ou lampe normale avec une ampoule normale. Car en effet, l'infrarouge, c'est la chaleur, tout simplement ! Pour être plus précis, l'infrarouge est une onde électromagnétique de fréquence inférieure à celle de la lumière rouge (d'où son nom d'infra - en-deçà du rouge). Sa longueur d'onde va de 780nm à 1 000 000nm, et ce qu'on appelle infrarouge lointain est tout simplement la longueur d'onde qui va de 3 000nm à 1 000 000nm. Rien de bien mystérieux ni de magique.

Alors, à quoi bon jeter son argent dans des objets aussi inutiles que coûteux, quand il vous suffit de vous approcher de la cheminée ou du radiateur, de profiter du soleil, pour bénéficier d'un rayonnement infrarouge offert gracieusement ? Mais chez les vendeurs d'objets inutiles, on est toujours attiré par les termes techniques qui font plus sérieux, plus scientifique, plus compliqué. Mieux vaut donc parler "d'infrarouge", ou "d'infrarouge lointain" (ce qui fait plus mystérieux ou cosmique), alors qu'on pourrait tout aussi bien parler de "chaleur". Le plus ironique est de parler de "sauna infrarouge", rappelant dans cette expression qu'un sauna ça chauffe !

D'autant plus que les allégations médicales, avancées par les promoteurs de ses pseudo appareils, n'ont jamais été confirmées par aucune étude. C'est pourquoi la publicité dans ces termes a été interdite1, 2, 3, 4, car s'il est utile et conseillé de s'échauffer les muscles et les articulations avant de faire de l'exercice, la chaleur en soi ne guérit pas, ne fait pas maigrir, ne fait pas de miracle, et votre corps lui-même dégage naturellement un rayonnement infrarouge.


1- Allégations publicitaires sur la lampe infrarouge. JORF n°192 du 19 août 2004 page 14818 texte n° 36.
2- Méthode Gym métabolique passive utilisant l'appareil GMP 4.14 émettant des infrarouges longs. JORF n°0015 du 19 janvier 2011, pp 1099, texte n° 38.
3- Une méthode d'amaigrissement Slim Up Ultra utilisant un sauna à infrarouges. JORF n°0015 du 19 janvier 2011, pp 1101, texte n°40.
4- Les cabines à infrarouges. JORF n°0015 du 19 janvier 2011, page 1103, texte n°43.

L'ioniseur             La lampe ionisante de sel