Le soja pour la ménopause

Nombreuses sont les boutiques d'aliments ou solutions dites "naturelles" qui proposent du soja pour ses prétendus bienfaits lors de la ménopause, et notamment contre les bouffées de chaleur, les sautes d'humeur ou les suées nocturnes qu'elle provoque. Le soja, de par sa composition et les isoflavones qu'il contient, serait la solution miracle contre tous ces désagréments féminins consécutifs à ce changement hormonal.

Or, malgré les revendications de sociétés commerciales galvaudant le nom de "laboratoire", les phyto-oestrogènes n'ont jamais fait la preuve de leur efficacité pour ce qui est de la ménopause, ni contre le cancer du sein, ni contre l'ostéoporose.

L'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA), en relation avec l'AFFSAPS, a analysé plus de 1500 études scientifiques sur le sujet des phyto-oestrogènes, leur conclusion est que :

  • Les études concernant les phyto-estrogènes ne permettent pas à ce jour d'établir un effet des phyto-estrogènes sur les bouffées de chaleur.
  • Les isoflavones pourraient avoir un effet limité sur l'ostéoporose et la perte des fonctions cognitives. Cependant, ces effets nécessitent d'être confirmés par des études cliniques bien menées.

Terminant en déclarant que "au vu de ces données, d'autres études réalisées avec une méthodologie adéquate doivent venir compléter l'ensemble des données disponibles, et les phyto-estrogènes doivent encore rigoureusement prouver leur place dans la prévention ou la prise en charge des troubles liés à la ménopause."

Quid de ces "commerçants du naturel" qui font des affirmations péremptoires sans jamais avoir apporté la preuve de ce qu'ils affirment ? Malgré ces démentis et cette prudence scientifique, ils osent afficher sur leur publicité "-45% de bouffées de chaleur, 93% de satisfaction", chiffres obtenus après 15 jours d'essais sur 1000 femmes "dont 93% se sont déclarées satisfaites" !

Comme protocole d'étude scientifique on fait mieux et moins léger que le sondage, mais ce type de rigueur ne convient pas aux petits et grands commerçants.

Le silicium organique             Le stop douleurs