Les plantes qui font maigrir

Les magazines à la ligne éditoriale peu scrupuleuse, ou peu regardants sur la véracité des publicités qui les font vivre, abreuvent souvent leur bon public (à l'esprit critique peu aiguisé) avec les plantes miraculeuses qui feraient maigrir. Quand ce n'est pas cette pauvre télé qui répand ces rumeurs sur le pouvoir amaigrissant de certaines herbes. Ginseng, Guarana, Chitosan, Yerba maté, Acide linoléique, Glucomannan, Gomme de guar, etc. toutes y passent, soit pour prétendument lutter contre ce fléau occidental qu'est désormais l'obésité, soit pour faire miroiter à des adolescents influençables, un corps de mannequin aux allures anorexiques.

La première et primordiale chose à savoir est qu'aucune étude n'a été réalisée sur le long terme, ayant établi l'efficacité des substances phytothérapiques pour ce qui est de la perte de poids. Très peu sur une durée de 6 mois, la plupart courant sur quelques semaines seulement. Plus encore, parmi celles qui ont été réalisées, aucune ne permet d'affirmer avec certitude que les plantes font maigrir, et ce, quelles qu'elles soient. C'est ce qu'une méta-analyse a établi1. Une revue exhaustive des études sur les plantes conclut que "pour la plupart des produits naturels à base de plante vendus dans le but de faciliter la perte de poids, les évidences scientifiques actuelles sont insuffisantes et non concluantes pour émettre des recommandations cliniques". Dont acte ! On peut dès lors se demander sur quoi reposent les affirmations des vendeurs. Sur des témoignages ? Une tradition "ancestrale" ? Sur le hasard ?

Ajoutons à cela que certaines d'entres elles sont même dangereuses pour la santé2, les effets secondaires des plantes sont trop souvent ignorés par les promoteurs d'une "phytothérapie béate", l'actualité rappelant cette évidence de temps en temps, ces derniers croyant trop souvent, à tort, que "naturel" est synonyme de "bon". Or non, la nature n'est pas fondamentalement bonne.

Que reste-t-il pour perdre du poids efficacement, face aux affirmations mensongères de la publicité, ou des vendeurs d'herbes aux mille vertus pseudo amincissantes ? Il reste à créer un déséquilibre calorique entre les recettes (ce que l'on absorbe) et les dépenses (ce que l'on brûle). Cette balance calorique négative peut être générée soit par un régime suivi (diminution des recettes caloriques) mais non "affamant" (évitez les jeûnes qui ne servent à rien), soit par une augmentation des dépenses (activité physique). Ces deux solutions associées étant la seule réponse valable pour une perte de poids réelle et efficace, à condition de ne pas abandonner au bout de 2 jours. Une étude très sérieuse sur 2 ans et presque 900 sujets l'a démontré : ce calcul des calories suffit pour maigrir.

Ce qui est certain en tout cas, c'est que les solutions miracles des charlatans vendant des pseudo produits amaigrissants sans effort, tels que café, patch, régimes rapides voire lunaires, sandales, ceinture, électrodes, potages, etc. ne feront maigrir que votre portefeuille, tout en engraissant celui de leurs promoteurs. Votre mal-être n'en sera que plus important, ces vendeurs n'hésitant pas à mettre les échecs répétés sur le dos de leurs clients qui "n'auraient pas suivi le programme comme il faut" ou "faisant partie des 5% d'échecs" (sic).

1- Dietary supplements for body-weight reduction: a systematic review. American Journal of Clinical Nutrition, Vol. 79, No. 4, 529-536, Avril 2004
2- Adverse events of herbal food supplements for body weight reduction: systematic review. Obesity Reviews. Vol. 6 Iss. 2, pp 93-111
3- L'état de la question sur : Les produits naturels et la perte de poids

Les plantes dépolluantes             La plateforme vibrante