La pompe à venin

La pompe à venin est l'objet recommandé par tout pharmacien pour composer sa trousse de secours personnelle. Cet objet et recommandé pour parer à toute piqûre, des guêpes jusqu'au serpent. Son utilité serait de pomper le venin de l'insecte ou reptile afin de soulager la douleur, ou de sauver la victime de morsure.

En réalité, tout sauveteur un tant soit peu au courant des dangers de certains venins vous expliquera que pomper un venin ne sert à rien, et que ce n'est en aucun cas une solution. La seule solution est de rapidement alerter le SAMU ou aller aux Urgences pour administrer un anti-venin, mais surtout il faut éviter toute succion.

C'est du moins ce que recommande le CHU de Rouen dans son "Bulletin de la Société de Toxicologie Clinique" qui reconnaît l'inutilité et l'inefficacité des appareils de type "Aspi-Venin". Inefficacité confirmée par d'autres études1, 2, 3 qui déclarent les extracteurs de venin comme étant une thérapie non prouvée et inutile, qui ne sauvera personne, ni ne soulagera la piqûre d'insecte, sauf à hauteur de ce que le ferait un bon placébo.

Car même en s'énervant à pomper et pomper tel un Shadock, cette pompe ne fera qu'enlever une infime proportion de venin, est encore à condition que les dards ou crocs de l'agresseur ne dépassent pas quelques millimètres, qui est le seul rayon d'action de ce type d'objet. Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine4 a même montré que couper, aspirer ou arrêter le flux sanguin en direction d'une morsure fait plus de mal que de bien, car cela endommage les nerfs, abîme les vaisseaux sanguins et augmente le risque qu'une infection sérieuse se développe. En plus de retarder le traitement médical, seule réponse efficace via le sérum.

En revanche, la pompe à venin peut être fort utile pour son action placébo chez toute personne effrayée par les piqûres de guêpe ou autre frelon. Car en effet, appliquer la pompe, même si elle ne retirera rien, permettra de calmer le sujet inquiet et lui éviter de paniquer, ce qui soulagera la douleur.

1- Suction for venomous snakebite: A study of "mock venom" extraction in a human model. Annals of Emergency Medicine
2- Snakebite suction devices don't remove venom: They just suck. Annals of Emergency Medicine
3- Snake-venom and insect-venom extractors: an unproved therapy. New England Journal of Medecine
4- Bites of Venomous Snakes. New England Journal of Medicine, 2002; 347:347-356.

La piézoélectricité             Le potage minceur